Voici comment nous détruisons les 4 mythes existants à propos des lunettes multifocales– Pearle Opticiens blog
 

Voici comment nous détruisons les 4 mythes existants à propos des lunettes progressives

Si vous avez des problèmes pour voir de loin et de près, porter des lunettes multifocales constitue la solution idéale ! Vous ne souhaitez en effet pas changer continuellement de lunettes. Pourtant, il existe de nombreuses idées reçues concernant les lunettes multifocales…. Il est temps de démonter tous ces mythes tenaces et de vous expliquer à quoi vous pouvez vous attendre si vous optez pour des lunettes multifocales !
Mais avant de détruire tous ces mythes, nous vous expliquons ce que sont exactement les lunettes multifocales.

Que signifie exactement « lunettes multifocales » ?

Des lunettes multifocales – également appelées lunettes varifocales – sont des lunettes qui permettent voir de près et de loin. Les verres de lunettes peuvent être adaptés avec une correction positive et négative. La correction pour voir de loin glisse doucement vers la correction pour voir de près de sorte que vous n’avez besoin que d’une seule paire de lunettes pour avoir une vue nette à toutes les distances. La zone de lecture se trouve dans la partie inférieure du verre, au centre, se trouve la zone « intermédiaire » et dans la partie supérieure, se trouve la partie pour voir de loin.

Généralement, les verres progressifs sont parfaitement conçus pour les personnes à partir de 45 ans. Ils commencent à avoir des difficultés pour ajuster leur vue de près et n’ont pas envie de changer leur paire de lunettes habituelle pour des lunettes de lecture.

Les lunettes multifocales sont également une solution confortable pour les personnes qui ont simplement besoin de lunettes de lecture. Il est ainsi inutile de constamment mettre et retirer ses lunettes. Dans la zone pour voir de loin, on place une correction 0 qui se prolonge vers la zone de lecture.

Les verres progressifs augmentent la qualité de vie et la liberté ! Et pour vous le prouver, nous allons démonter 4 mythes tenaces.

Mythe 1 : Des lunettes progressives sont chères

Acquérir de nouvelles lunettes, ce n’est bien entendu pas gratuit. Une variante multifocale semble plus coûteuse que des lunettes unifocales. Mais, ce n’est pas le cas ! Réfléchissez un peu : plus besoin d’acheter deux paires de lunettes pour voir correctement à toutes les distances, une seule paire suffit.

D’ailleurs, vous pouvez vous-même décider de votre prix : en effet, chez Pearle, vous avez le choix parmi différentes sortes de verres, répartis dans différents forfaits verres pratiques. Vous pouvez ainsi choisir des verres qui correspondent parfaitement à vos habitudes et à vos souhaits. En outre, nous avons toujours des actions intéressantes pour des lunettes progressives.

N’oubliez pas que dans certains cas, vous pouvez compter sur le remboursement de l’INAMI ou de votre mutuelle.

Mythe 2 : Il est difficile de s’habituer à des lunettes multifocales

Oui, il est vrai qu’un temps d’adaptation est nécessaire. En effet, pour que les différentes corrections se mélangent doucement, vos yeux et votre cerveau ont besoin d’un peu de temps pour enregistrer et traiter cette nouvelle façon de voir.

C’est pourquoi, vous avez un peu l’impression de marcher sur l’eau et il est peut-être plus difficile d’estimer les distances (par exemple, pour monter des escaliers ou pour conduire).

Mais ce n’est pas difficile de s’habituer !

Il suffit de porter ses lunettes souvent et de les enlever le moins possible. Car plus vous les portez, plus tôt, vous pourrez profiter d’une vision parfaite.

Garantie de réussite de Pearle

94% des clients Pearle parviennent facilement à s’habituer à des lunettes progressives. Vous n’y arrivez pas ? Alors, vous pouvez compter sur notre garantie de réussite. Vous pouvez échanger votre paire de lunettes jusqu’à deux mois après votre achat pour une autre paire ou les échanger contre des lunettes pour voir de loin et des lunettes de lecture. Vous ne parvenez pas à trouver une paire qui vous convient ? Alors, vous serez simplement remboursé.

Mythe 3 : On voit une « ligne » dans le verre

Si la zone de lecture se trouve dans la partie inférieure du verre, voit-on alors la ligne que l’on pouvait voir sur les lunettes de nos grands-parents ?

Pas de soucis à se faire. Les transitions entre les différentes corrections sont si infimes qu’aucune ligne n’est visible. Vous ne voyez donc pas où se trouve la zone de lecture contrairement aux lunettes bifocales.

Les lunettes bifocales sont les ancêtres des lunettes multifocales. Les lunettes bifocales sont déjà un peu désuètes : les lunettes datent en effet de l’année 1770 ! Pas étonnant qu’entre-temps, le bifocal a obtenu une image poussiéreuse qui fait craindre à de nombreux porteurs de lunettes, la désormais connue « fenêtre de lecture ».

Mythe 4 : Des paires de lunettes progressives ne sont pas esthétiques – les verres sont épais et les montures ne sont pas tendances

Mythe 4 : Des paires de lunettes progressives ne sont pas esthétiques – les verres sont épais et les montures ne sont pas tendances

Chez Pearle, vous choisissez une monture que vous trouvez belle. Par la suite, les verres spécialement conçus en fonction de votre correction, y seront placés.

Les verres de lunettes sont en outre moins épais qu’autrefois. Vous pouvez même les faire amincir par votre opticien.

Amincir des verres apporte quelques avantages supplémentaires :

  • Cela diminue ou cela agrandit moins votre regard
  • Vos lunettes sont beaucoup plus légères
  • Dans le cas de verres amincis, l’épaisseur des verres est réduite. L’apparence de votre regard est beaucoup plus belle.

Vous avez des difficultés à voir de loin et de près ? Ne restez pas plus longtemps avec ces plaintes mais prenez rendez-vous sans obligation d’achat pour un test de vue dans le magasin Pearle le plus proche. Nos experts multifocaux sont prêts à vous fournir les meilleurs conseils !

Comments are closed.

Navigate